Environnement

Depuis 2014, la municipalité de Boileau a entrepris l’inspection visuelle et physique de tous les terrains riverains situés au Lac-au-Loup. Nous vous transmettons l’état des situations pour les installations septiques ainsi que pour la renaturalisation des rives. Le premier graphique démontre la situation spécifiquement pour les installations septiques, le second graphique inclut l’état des installations septiques et des bandes riveraines lorsque la saison estivale a pris fin en 2015. Enfin, nous élaborerons le plan d’action de la Municipalité pour les années à venir.

Septique-1

Graphique 1 : État de la situation 2015, Installation septique des terrains riverains du Lac-au-Loup

Il est à noter que 75% des installations septiques n’ont relevé aucune apparence d’anomalie. 20% des propriétés sont à revoir, une demande de rencontre a été demandée afin d’exercer une sensibilisation auprès de ces citoyens qui ont parfois des installations septiques dont la durée de vie utile est à échéance.  5% des propriétés ne sont pas conformes, c’est-à-dire qu’une interdiction d’utilisation a été émise ou des contrats d’entente ont été signifiés pour le changement et la mise aux normes des installations septiques

Septique-2

Graphique 2 : État de la situation générale 2015, Installation septique et Bande riveraine des propriétés du Lac-au-Loup

Grâce à l’organisme de bassins versants des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon (OBV RPNS) et ses partenaires, la municipalité a bénéficié du programme «Aménagement des bandes riveraines».

Un agent en environnement, avec le soutien de l’inspectrice municipale, a caractérisé les terrains riverains des propriétés du Lac-au-Loup, a sensibilisé les citoyens aux bonnes pratiques riveraines, a facilité la conformité des règlements municipaux concernant la bande riveraine et finalement, il a été disposé à répondre aux questions.

55% des terrains détiennent une installation septique ainsi qu’une rive conforme, toutes deux confondues. 20% des propriétés avec un système septique sont à revoir. 5% des propriétés avec un système septique ne sont pas conformes. 20% des terrains ne sont pas conformes en ce qui a trait aux rives. À l’intérieur du non-respect règlementaire de la protection des rives, on note entre autres l’arrêt de tonte en profondeur n’est pas respecté ou que l’ouverture au lac est trop grande. Les propriétaires de ces terrains riverains seront donc visités à nouveau pour l’été 2016 suivant des avis qui ont été envoyés en 2015.

Échéancier à venir sur tout le territoire de la municipalité
2016-2017 :

  • La municipalité continuera avec ardeur son travail au Lac-au-Loup afin de revoir certains terrains non-conformes et continuer la sensibilisation auprès des citoyens
  • La municipalité continuera la surveillance des installations septiques ainsi que les rives, suivant les priorités :

1er Lac Champagneur
2e   Rivière Maskinongé
3e   Lac Papineau

Pour de l’information supplémentaire, nous vous recommandons de communiquer avec nous.

Toute l’équipe vous souhaite un excellent été!